La docteur Edith Lucie Bongo Ondimba

Date:

On ne peut pas dire qu’on est triste, en colère, déterminé ou plein d’espoir et rester assis les bras croisés.

 Michèle Obama, ancienne Première Dame des États-Unis.

Célébrer les figures emblématiques de l’Afrique et de ses diasporas en les élevant au rang de modèles pour toutes les générations. Il est crucial de rendre hommage à ces femmes, souvent réduites au silence et à l’invisibilité par l’histoire, mais qui ont joué un rôle déterminant dans la progression de notre société et la quête d’un monde meilleur. Parmi ces figures méconnues, nombreuses sont celles dont les actions et l’engagement ont laissé une empreinte indélébile sur le tissu de notre existence. En effet, à travers l’Histoire, de nombreuses femmes ont bravé les préjugés et les barrières pour vivre pleinement leurs convictions et apporter leur contribution à la société. Mais toutes n’ont pas été reconnues à leur juste valeur. Et pour que celles qui ont été honorées ne sombrent pas dans l’oubli, il est important de donner un nouveau regard et de porter une nouvelle lecture sur les actes qu’elles ont posés. Edith Lucie Bongo Ondimba a été l’une d’entre elles jusqu’à son dernier souffle.

Fille du chef de l’État Congolais, le président Denis Sassou Nguesso, épouse du président gabonais, Omar Bongo Ondimba, mère de deux enfants, Édith Lucie Bongo Ondimba a choisi de ne pas se contenter du confort de sa situation. En effet, première dame du Gabon (1989-2009), fondatrice de la Fondation Omar Bongo Ondimba (1997), présidente de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le SIDA, cette médecin s’est illustrée par sa lutte contre le VIH/SIDA. Édith Lucie Bongo Ondimba a créé en 1996 la Fondation Horizons Nouveaux avec, pour objectif principal, d’améliorer les conditions de vie des enfants au Gabon, en se concentrant sur la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, et la santé infantile. La Fondation Horizons Nouveaux a financé un hôpital et organisé de nombreuses manifestations pour une santé inclusive et en faveur de la paix. L’impact de l’établissement se voit dans l’amélioration des conditions de vie des enfants, l’accès à l’éducation, et la santé. Le travail du docteur Bongo Ondimba a non seulement sauvé des vies mais aussi sensibilisé la société gabonaise à ces enjeux importants. Son héritage perdure bien au-delà de son décès en 2009 et souligne l’importance de l’engagement dans la résolution des problèmes sociaux. 

La fondation Horizons Nouveaux vient d’élire à sa présidence Yacine Queenie Bongo Ondimba, qui a accepté de reprendre le flambeau laissé par sa défunte mère.

Retrouvez la suite de cet article en exclusivité dans Brune Magazine n° 102, en ligne et en kiosques.

 Toutes n’ont pas été reconnues à leur juste valeur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux sociaux:

Newsletter

spot_imgspot_img

A la une

Plus d'articles
Similaires

LES DESSOUS DES HOMMES DE RIHANNA

vêtements, femme, style

Les best des smoothies capillaires

vêtements, femme, style

Sac de couleur, peps et bonne humeur

vêtements, femme, style

L’indémodable chemise blanche

vêtements, femme, style